Sunday, March 3rd, 2024

Les automobilistes respirent un peu mieux : nouvelle baisse des prix du carburant

Les automobilistes peuvent respirer un peu mieux alors que les prix du carburant connaissent une baisse pour la deuxième semaine consécutive. Les données du ministère de la Transition énergétique, publiées le 15 janvier 2024, montrent une légère diminution des prix. Le Super SP95-E10 affiche une baisse de 0,7 centime, atteignant en moyenne 1,76 euro, tandis que le gazole enregistre une baisse d’environ 1 centime, se fixant à 1,72 euro. Bien que ces diminutions soient modestes, chaque centime économisé compte pour les conducteurs, et cela marque la deuxième semaine consécutive de baisse des prix du carburant.

Paradoxalement, le prix du baril de pétrole a connu une augmentation, atteignant 78,1 dollars, soit une hausse de 1,4 dollar. Cette augmentation est attribuée aux tensions en mer Rouge, où les attaques des rebelles Houthis perturbent les routes maritimes cruciales. Cependant, cette hausse du prix du pétrole soulève des interrogations sur la durabilité de la baisse des prix du carburant à long terme.

Philippe Chalmin, un économiste spécialiste des matières premières, souligne que le prix du baril de pétrole fluctue entre 75 et 85 dollars depuis 2023. Cette stabilité dans la fourchette de prix du pétrole rend incertaine la persistance de la baisse des prix du carburant.

Malgré cette baisse, un retour aux prix du carburant d’il y a dix ans semble improbable. Frédéric Pousse, président de la branche distributeur de carburants du syndicat professionnel Mobilians, explique que l’augmentation de 15 centimes de la taxation sur le carburant rend difficile un retour à ces niveaux de prix antérieurs. Cette diminution des prix du carburant offre cependant un léger répit au pouvoir d’achat des consommateurs, bien que la pérennité de cette tendance reste incertaine. Les prix actuels du carburant se situent environ au niveau de ceux de juillet 2023.