Tuesday, June 18th, 2024

Chariot Avance des Projets Énergétiques Clés au Maroc et en Afrique, et Vise des Flux de Trésorerie à Court Terme

« Au Maroc, nous avons sécurisé un partenaire hautement expérimenté pour notre projet gazier offshore Anchois, sécurisé de nouvelles zones et foré avec succès dans la licence onshore contiguë de Loukos », a déclaré le PDG Adonis Pouroulis.

Chariot, une société énergétique de transition axée sur l’Afrique, a annoncé ses résultats finaux audités pour l’année 2023, mettant en évidence des avancées significatives dans ses projets de gaz, d’énergies renouvelables et d’hydrogène vert à travers l’Afrique, notamment au Maroc.

Dans le rapport financier de la société, le PDG Adonis Pouroulis a souligné les efforts de l’entreprise pour réduire les risques de ses divisions, en particulier au Maroc et en Afrique du Sud. Il a noté que Chariot a renforcé sa position sur le marché énergétique marocain en s’associant à Vivo Energy et Energean plc pour le développement de son projet gazier Anchois.

La société a également fait des progrès au Maroc continental avec l’attribution de la licence onshore de Loukos, où une campagne de forage initiale a confirmé une découverte de gaz au prospect Dartois.

Le développement gazier d’Anchois a atteint plusieurs étapes clés, notamment l’achèvement de l’ingénierie et la conception de l’avant-projet détaillé (FEED) et la signature d’un contrat de plate-forme avec Stena Drilling. Un puits d’évaluation et de développement est prévu pour être foré au troisième trimestre de 2024.

En Afrique du Sud, Chariot a augmenté sa participation dans Etana Energy à 49 %, ainsi que la gestion de l’énergie renouvelable à travers le réseau du Cap pour la première fois.

De plus, l’entreprise fait avancer trois grands projets solaires à travers le continent, y compris un projet de 40 MW en Afrique du Sud, un projet de 30 MW au Zimbabwe et un important projet solaire et éolien de 430 MW en Zambie. Le rapport a également noté que le projet solaire opérationnel Essakane de 15 MW au Burkina Faso continue de bien performer.

Dans le secteur de l’hydrogène vert, Chariot a achevé une étude de faisabilité pour le Projet Nour en Mauritanie, confirmant son potentiel pour un développement domestique et à l’exportation.

Les partenariats au Maroc progressent également, avec des projets de validation de concept en cours. Cela inclut des partenariats avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et Oort Energy, un fabricant britannique de systèmes d’hydrogène vert.

Le rapport financier a également noté que Chariot a levé 19,1 millions de dollars grâce à une offre publique sursouscrite en juin 2023 et a reçu 10 millions de dollars suite à la conclusion de l’accord avec Energean en avril 2024. La société maintient un bilan solide avec 6,0 millions de dollars en espèces et aucune dette à la fin de 2023.

En regardant vers l’avenir, Chariot déclare qu’il se concentre sur la génération de flux de trésorerie à court terme à partir de son activité gazière et sur la poursuite de l’expansion de ses projets d’énergies renouvelables et d’hydrogène. L’entreprise vise à retourner du capital aux actionnaires tout en explorant de nouvelles opportunités au sein de son portefeuille d’actifs existant.