Home / A la une / Etats-Unis: une filiale de Google poursuit Uber en justice

Etats-Unis: une filiale de Google poursuit Uber en justice

Un procès à grand spectacle s’ouvre ce lundi 5 février à San Francisco. Waymo anciennement Google-car accuse Uber de lui avoir volé ses recherches technologiques sur les futures voitures autonomes. Waymo réclame un milliard de dollars à Uber.

Waymo accuse un de ses anciens dirigeants d’être parti en 2015 en emportant des milliers de documents sur la voiture autonome afin de fonder sa propre entreprise. Or cette start-up a été rachetée au prix fort par Uber qui a donc, par la même occasion, pris possession de ces documents confidentiels.

La filiale de Google, Waymo, considérée comme l’une des entreprises les plus avancées dans le domaine de la voiture autonome, va devoir prouver que le vol de documents était intentionnel, qu’ils contenaient bien des informations secrètes qui ont effectivement fini entre les mains intéressées de Uber.

Lire Aussi : Voiture sans conducteur de Google

Il semblerait que Uber ait demandé à ce collaborateur de détruire toutes ces informations. Il faut faire très attention. On attend le déroulement du procès et surtout de savoir quelles sont les preuves disponibles.

Lire Aussi : les nombre de sites piratés a augmenté de 32%

Le procès, qui promet d’être technique et compliqué, devrait durer trois semaines. Cette affaire tombe mal pour Uber qui, depuis le départ de son ancien patron, tente de se refaire une image plus positive.

Lire Aussi : Uber perd sa licence à Londres et une pétition a été lance en réponse à cette décision

Lire Aussi : Google ou l’art d’esquiver les impôts

C’est la tâche à laquelle s’est attelé le nouveau patron de l’entreprise qui doit, en outre, préparer pour 2019 l’entrée en bourse de la plate-forme de véhicules avec chauffeur. Or, Uber est déjà poursuivi aux Etats-Unis pour utilisation de logiciels illégaux.

Lire Aussi :  Google frappé par une amende de 2,4 milliards d’euros

Source : rfi.fr 

Sur La rédaction ECONOMICA

Voir aussi

Apple CEO Tim Cook is worrying about Trump’s decision

Apple CEO Tim Cook is in the trade dispute between the United States and China to moderate …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *