Home / A la une / Rachid Talbi Alami: en mars la réponse au dossier de candidature au Mondial 2026

Rachid Talbi Alami: en mars la réponse au dossier de candidature au Mondial 2026

    Mondial 2026 : A l’approche de la décision de sélection du pays-hôte de la coupe du monde de 2026 qui tombera en juin, le dossier de candidature du Maroc sera validé, ou pas, en mars par les instances de la FIFA. Selon le ministre de la Jeunesse et des Sports, une commission ministérielle est en train de finaliser un dossier de candidature dont il refuse de dévoiler le contenu à la concurrence.

« Le comité de candidature travaille pour présenter des arguments convaincants aux inspecteurs de la FIFA qui doivent évaluer le sérieux de notre candidature. Nous sommes toujours en phase de collecte d’informations après quoi les acteurs concernés (comité de candidature, FMRF et ministère) statueront sur le contenu du dossier soumis à l’appréciation de l’organisation mondiale», nous déclare Talbi-Alami en réponse à une question sur l’avancée des projets d’infrastructures sportives.

Concernant la construction du nouveau stade de Casablanca pressenti à Benslimane, le ministre refuse, encore une fois, de confirmer notre information selon laquelle son emplacement a été tranché après l’expropriation d’un terrain. Visiblement peu au courant du nombre de stades (existants ou à construire) qui seront proposés à la FIFA, le ministre nous renvoie au président du comité de candidature pour savoir où se situeront les stades qui accueilleront les différents matchs.

Malgré notre insistance, nous ne saurons pas quand les travaux du stade casablancais ou d’autres commenceront. Il se borne à dire que les études avancent pour satisfaire les exigences de la FIFA et faire en sorte d’éviter les 112 points éliminatoires pour être aux normes internationales.

«Nous refusons de communiquer sur ce sujet non pas par rétention d’information mais plutôt pour l’intérêt stratégique du pays. Les données de notre dossier technique de candidature sont très sensibles et les dévoiler serait une erreur car nos concurrents sont à l’affut d’informations pour s’en servir contre nous.

«Viendra le jour où nous allons tout divulguer mais il est encore trop tôt pour cela», déclare Talbi Alami qui ajoute que la priorité est de satisfaire les exigences de la FIFA en répondant aux normes qu’elle exige.

Le ministre explique sa réserve par sa crainte que le dossier de candidature du Maroc soit rejeté avant le vote décisif du 13 juin prochain à cause de déclarations intempestives.

A la question de savoir si le Maroc a au moins 50% de chances d’être retenu pour organiser le Mondial, Talbi Alami affirme que tout dépendra du dossier technique qui est en cours de finalisation.

«Je suis incapable de répondre car je ne suis pas devin mais nous sommes sur la bonne voie. Si je me livre à des déclarations trop optimistes, notre dossier pourra être pénalisé. Si le Maroc devait perdre à cause d’un vote défavorable, nous pourrions l’accepter mais il est hors de question que je sois à l’origine d’une fausse note qui nous défavoriserait lors de l’examen du dossier technique», conclut notre interlocuteur qui se dit parti pour gagner.

Source : Medias24.com

Sur La rédaction ECONOMICA

Voir aussi

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris ,cette nouvelle officialise l’arrivée du fabricant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *