Home / A la une / MECOMAR GAGNE UN MARCHÉ À MEKNÈS

MECOMAR GAGNE UN MARCHÉ À MEKNÈS

La société a remporté l’appel d’offres de Hamrya avec une offre de 36,90 MDH et un investissement de 52,58 MDH, ainsi que celui de Maknassat-Azzaitoune, avec une offre de 31 MDH et un investissement de plus de 43 MDH.

À partir du 1er janvier 2018, la ville de Meknès aura une nouvelle société chargée de la gestion déléguée des déchets ménagers et de nettoiement. Après un concours entre des sociétés leaders dans le domaine aux niveaux national et international, c’est la société Mecomar qui a gagné l’appel d’offre en dépassant largement ses concurrents, dont la société Segedeam, Averda, Ozone ou encore le Groupement Impresud-Iavazzi. En effet, la société Mecomar a remporté l’appel d’offres de Hamrya avec une offre de 36,90 MDH et un investissement de 52,58 MDH, alors que les autres sociétés ont postulé avec des offres supérieures au montant d’investissement. Idem pour Maknassat-Azzaitoune, où la société Mecomar a gagné l’appel d’offres avec une offre de 31 MDH et un investissement de plus de 43 MDH. À cet effet, la société va créer deux filiales. La première s’appellera Mecomar Hamrya, d’un capital de 10,6 MDH, et la deuxième Mecomar Zitouna Meknès, d’un capital de 9 MDH.

Pour rappel, Mecomar, qui mise sur des investissements à long terme, compte entre autres activités la production d’équipements destinés aux collectivités locales. Les équipements sont conçus et fabriqués en interne sous la marque Mecomar dans une usine de 10.000 m² et qui emploie plus de 450 salariés. Il faut noter que Meknès est la première ville au Maroc à avoir opté pour la gestion déléguée de la propreté, et ce en 2001, pour une partie de la ville (ex-Commune urbaine Al Ismailia). L’expérience de cette commune a donné des résultats satisfaisants, et ce mode de gestion a été adopté par les autres communes, à savoir l’ex-commune de Hamrya (2002) et l’ex-commune de Maknassat Azzaitoune (2003). S’agissant des services fournis en matière d’organisation des prestations de nettoiement, il faut préciser que le linéaire du balayage mécanique passera dans la zone Hamrya de 24,42 km, dans le contrat échu, à 85,56 km dans le nouveau contrat, et de 0 à 58,68 km linéaires dans la zone Maknassat Azzaitoune. Pour le lavage des voies dans la zone Hamrya, près de 86 km seront traités chaque mois contre 3,2 km auparavant. Concernant la zone de Maknassat Azzaitoune, 58,68 km seront concernés par ce traitement.

Une application «Meknès Propreté»
La nouvelle société mettra également en place une application smartphone pour le contrôle et le suivi des prestations. Cette dernière permettra un suivi en temps réel des prestations de la part du délégant et du délégataire, et impliquer davantage les citoyens de chaque zone dans le cadre d’une approche participative de la gestion de la propreté de la ville.

Sur Hasna SIDMOU

Voir aussi

Apple CEO Tim Cook is worrying about Trump’s decision

Apple CEO Tim Cook is in the trade dispute between the United States and China to moderate …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *