Home / A la une / En partenariat avec l’Europe : Le Maroc compte améliorer la sécurité d’approvisionnement énergétique

En partenariat avec l’Europe : Le Maroc compte améliorer la sécurité d’approvisionnement énergétique

LE DÉVELOPPEMENT DE L’INTERCONNEXION ÉLECTRIQUE MAROCO-EUROPÈENNE, UN MOYEN EFFICIENT POUR AMÉLIORER LA SÉCURITÉ D’APPROVISIONNEMENT ÉNERGÉTIQUE (M. RABBAH)

Rabat – Le développement des interconnexions des réseaux électriques et gaziers entre le Maroc et l’Europe permettra d’améliorer la sécurité d’approvisionnement énergétique et d’assurer la flexibilité au profit des gestionnaires des réseaux pour une intégration massive des énergies renouvelables, a souligné, jeudi à Rabat, le ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah.

L’intégration énergétique du Royaume dans son espace euro-méditerranéen constitue un vecteur essentiel de sa nouvelle stratégie énergétique de par sa position géostratégique à la croisée des continents européen et africain, a affirmé M. Rabbah lors de la réunion de lancement des travaux du comité de pilotage de la déclaration conjointe sur l’échange durable d’électricité « Roadmap for sustainable electricity trade between Morocco and the European international energy market ».

Cette déclaration signée lors de la COP22 à Marrakech entre le Maroc, la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Portugal, revêt une grande importance et ouvre une nouvelle étape d’intégration régionale via les interconnexions, a-t-il relevé, notant que ladite déclaration confirme la volonté de tous les intervenants de renforcer le partenariat maroco-européen en vue d’asseoir un marché régional de l’énergie visant notamment l’intégration progressive des systèmes et marchés énergétiques et le développement des échanges et des interconnexions électriques pour un approvisionnement sûr et durable.

« Les défis énergétiques auxquels nous sommes confrontés ne peuvent être relevés que dans un cadre de coopération régionale globale, développé et élargi, afin de bénéficier des complémentarités existantes et de convertir toutes les opportunités de coopération offertes au sein de notre région en projets concrets d’intérêt commun », a-t-il soutenu.

A cette occasion, M. Rabbah a réaffirmé l’importance capitale qu’accorde le Maroc à ce projet, notamment son département et des partenaires marocains, l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) en particulier, qui déploient d’importants efforts pour la concrétisation de ce projet.

De leur côté, les représentants des partenaires internationaux qui ont pris part à cette rencontre, à savoir la Banque Mondiale, la Commission européenne et l’Union pour la Méditerranée ont réitéré leur soutien à cette louable initiative qui permettra de développer les échanges énergétiques entre les deux rives de la Méditerranée, saluant la stratégie énergétique adoptée par le Royaume qui s’active à renforcer ses interconnexions électriques et gazières avec ses voisins et ambitionne d’intégrer pleinement son marché de l’énergie à celui de l’Europe.

Pour leur part, les représentants des parties signataires se sont félicitées de la mise en œuvre des objectifs de la déclaration conjointe sur l’échange durable d’électricité, réitérant l’engagement de leurs pays à réussir l’opérationnalisation de ce grand projet énergétique intercontinental.

Cette réunion a été l’occasion de présenter les objectifs et le contenu du projet, d’examiner le schéma de sa gouvernance, les grandes lignes de la feuille de route pour sa réalisation et la planification des prochaines étapes.

Sur Hasna SIDMOU

Voir aussi

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris ,cette nouvelle officialise l’arrivée du fabricant …

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *