Home / A la une / Delta Air : intéressé par l’avion «mid-market» de Boeing

Delta Air : intéressé par l’avion «mid-market» de Boeing

Delta Air Lines s’est dit intéressé mardi par le potentiel nouvel avion de Boeing destiné au segment de marché intermédiaire.

Un « concept intéressant ». C’est en ces termes que Delta Air Lines a amorcé le réchauffement des relations entre la compagnie aérienne et le constructeur américain Boeing, montrant ainsi sa volonté de tourner la page après le récent différend commercial qui a opposé les deux groupes.

L’agence Bloomberg a rapporté mardi que la deuxième compagnie américaine souhaitait compter parmi les premiers clients de l’avion à l’étude chez Boeing, citant une déclaration du directeur général Ed Bastian sur le site web de Delta. Delta n’a pas souhaité commenter cette information mais a exprimé de l’intérêt pour le nouvel avion « mid-market. »

« Delta pense que c’est un concept intéressant qui pourrait remplacer à terme certains 757 et 767 », a déclaré le porte-parole Morgan Durrant. « Delta est en contact avec Boeing à ce sujet et poursuivra un dialogue constructif à mesure que le programme prend forme. »

Relations tendues. Les relations entre Boeing et Delta s’étaient détériorées ces derniers mois après la campagne de Boeing pour amener le gouvernement à taxer lourdement des moyen-courriers Bombardier commandés par la compagnie d’Atlanta.

 Les arguments de Boeing n’ont pas convaincu les quatre membres de la Commission internationale du commerce des Etats-Unis (USITC). A l’unanimité, il fallait au moins trois voix sur quatre, ils ont rejeté la plainte de Boeing à l’encontre de Bombardier pour pratiques anti-concurrentielles.Boeing estimait avoir subi un préjudice en raison des subventions indues octroyées à Bombardier par le gouvernement fédéral canadien et le gouvernement du Québec. Des aides qui avaient permis à Bombardier de vendre, « à des prix dérisoires », ses avions CSeries CS100 et CS300. Ce qui avait permis à Bombardier de remporter une commande de 75 appareils auprès de Delta Air Lines.

Lire Aussi : Royal Air Maroc commande quatre Boeing 787-9 Dreamliner

La commission américaine du commerce international (ITC) a finalement refusé le mois dernier d’infliger des droits de douane de près de 300% sur les CSeries du constructeur canadien.

Des analystes avaient estimé qu’après ce différend, sur fond de tensions commerciales croissantes entre les Etats-Unis et le Canada, Delta pourrait tourner le dos définitivement à Boeing et lui préférer Airbus pour ses futures commandes de long-courriers. Les dernières déclarations de Delta vont à l’encontre de cette interprétation.

source: lopinion.fr

Sur La rédaction ECONOMICA

Voir aussi

Apple CEO Tim Cook is worrying about Trump’s decision

Apple CEO Tim Cook is in the trade dispute between the United States and China to moderate …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *