Home / A la une / COMMENT CRÉER SON ENTREPRISE AU MAROC

COMMENT CRÉER SON ENTREPRISE AU MAROC

Quatre étapes sont essentielles pour la création de votre entreprise :
1. Cadrer votre projet,
2. Financer votre projet,
3. Choisir le cadre juridique de l’exercice de votre activité́,
4. Et accomplir enfin les formalités de création de votre entreprise.
Sur tous ces aspects, l’aide des operateurs publics ou privés spécialisés est précieuse. Un accompagnement est fortement recommandé pour augmenter vos chances de succès.

I-    Cadrer Votre Projet

A ce stade, il s’agit de rendre votre idée parfaitement claire et que cette évidence repose sur des éléments bien étudies et concrets.Vous devez vous poser des questions essentielles sur

  • La faisabilité́ de votre projet,
  • Vos compétences professionnelles et motivations,
  • Votre potentiel de financement.

Réaliser une étude de Marché :
L’étude de marché est une étape obligatoire dans cette démarche qui vous permettra de réduire les incertitudes et de maîtriser l’environnement économique de votre projet. Elle vous conduira ainsi à

  • Valider vos hypothèses de départ en termes de produits ou de services,
  • Avoir une connaissance aigue de votre marché,
  • Définir votre stratégie commerciale.

Rédiger un plan d’affaires :
Un Plan d’Affaires résume les grandes lignes de votre projet de création. C’est un outil essentiel pour les éventuelles discussions avec vos partenaires ou votre banquier. De manière non exhaustive, un Business Plan doit comprendre :

  • Une présentation du projet et du produit / service à commercialiser,
  • Une analyse du marché que l’on désire intégrer,
  • Les moyens de production envisagés,
  • Le dossier financier prévisionnel.

    II-    Financer Votre Projet

    Le financement est l’une des conditions de pérennité́ de votre future entreprise. C’est pourquoi il est essentiel d’identifier les différentes ressources financières, et choisir celles qui s’adaptent le mieux à vos besoins.
    Auto Financement
    Cette solution présente l’avantage de rendre votre entreprise indépendante des tiers, mais elle a pour inconvénient majeur de limiter vos possibilités d’investissements.
    La Récherche d’un Associe
    L’aide et le soutien d’un associé est une solution envisageable au cas où les fonds propres ne suffisent pas.
    Financement Auprès des Banques
    Pour obtenir un crédit bancaire, la majorité́ des organismes de financement exigent un grand nombre de garanties du créateur d’entreprise. Vous devrez bien préparer votre dossier et être rassurant et convaincant.
    Les Fonds de Garantie
    Les porteurs de projets qui ne présentent pas des garanties suffisantes pour les banquiers, peuvent se faire cautionner par des organismes spécialises tels que la Caisse Centrale de Garantie (CCG) et Dar Addaman

    III-    Choisir la Structure Juridique de l’exercice de votre activité

    A cette étape, vous allez devoir choisir votre cadre juridique. Serez-vous créateur de société́ (doté de la personnalité́ morale) ou entrepreneur individuel (personnes physiques) ? Vous devez en priorité́ analyser :

    • La nature de votre activité́,
    • La volonté́ de vous associer,
    • Votre degré́ d’engagement et de responsabilité́,
    • Vos besoins financiers,
    • Votre régime fiscal,
    • Votre crédibilité́ vis-à-vis de vos partenaires (banquiers, clients, fournisseurs, etc… ).

    N’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel (expert comptable, notaire…) dans le choix de votre statut. Cette décision engage l’avenir de votre entreprise.
    L’entreprise individuelle ou (Personnes physiques)
    C’est une entreprise qui n’a pas de personnalité́ morale. L’entrepreneur exerce son activité́ en son nom propre ou en association (associés de fait). Les patri- moines individuels et professionnels de l’entrepreneur sont confondus.
    Personnes Morales
    Une société́ est une personne morale distincte de ses fondateurs dont la constitution résulte d’un contrat qui suppose au moins deux associés, à l’exception de la société́ à responsabilité́ limitée d’associé unique. Les différentes options des structures juridiques sont:

    • Entreprise individuelle (pas de notion de capital social)
    • SNC (capital librement fixé par les associés)
    • SARL (minimum 10.000 MAD de capital social)
    • SA (minimum 300.000 MAD et 3.000.000 MAD pour la SA faisant appel public à l’épargne)
    • SAS (minimum 300.00 MAD de capital social)
    • SCS (capital librement fixé par les associés)
    • SCA (minimum 300.000 MAD de capital social

      IV-    Accomplir les formalités de création de votre entreprise

      Une fois le choix du statut juridique déterminé́, il vous reste à accomplir les formalités de création de votre entreprise.

      • Certificat négatif
      • Siège social
      • Etablissement des statuts
      • Inscription a la Taxe Professionnelle et Identifiant fiscal
      • Immatriculation au Registre de Commerce
      • Affiliation à la CNSS

      peut vous accompagner

      Plusieurs acteurs publics, privés et associatifs sont là pour vous accompagner tout au long du processus de création de votre entreprise :

      • Maroc PME (www.anpme.ma)
      • ANAPEC (anapec.org)
      • Centre des jeunes dirigeants (cjd.ma)
      • Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (afem.ma)
      • Espace point de départ (espod.org)
      • Fondation Création d’Entreprises – Banque Populaire (gbp.ma)
      • Réseau Maroc entreprendre (www.maroc-entreprendre.ma)

 

Sur Hasna SIDMOU

Voir aussi

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris ,cette nouvelle officialise l’arrivée du fabricant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *