Home / A la une / Bitcoin au Maroc : L’Office des changes siffle la fin de la partie

Bitcoin au Maroc : L’Office des changes siffle la fin de la partie

CRYPTO-MONNAIE – S’il n’y avait aucune position officielle des autorités marocaines jusqu’à présent, l’Office des changes vient de réagir en interdisant les transactions effectuées via monnaies virtuelles. Dans un communiqué publié aujourd’hui et relayé par la MAP, le département de Hassan Bouknadel met en garde contre l’utilisation de ces monnaies, rappelant que de telles transactions « constituent une infraction à la réglementation des changes, et sont passibles de sanctions et d’amendes prévues par les textes en vigueur ».

L’Office explique sa décision notamment par la volatilité du cours de certaines crypto-monnaies (dont le Bitcoin) qui constitue un « risque important pour les utilisateurs » d’autant plus que ces systèmes de paiement sont « occultes et non adossés à un organisme financier ».

Réagissant à l’utilisation par certaines personnes physiques et morales de monnaies virtuelles dans la réalisation de leurs transactions financières, l’Office brandit sa casquette de gendarme des opérations de change pour exhorter les personnes concernées à se conformer aux dispositions de la réglementation des changes qui stipulent que les transactions financières avec l’étranger doivent être effectuées via les intermédiaires agréés et avec les devises étrangères cotées par la Banque centrale.

Cela n’empêche toutefois pas l’établissement de « suivre avec intérêt » l’évolution des monnaies virtuelles, en collaboration avec Bank Al-Maghrib (BAM) et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM).

Sur La rédaction ECONOMICA

Voir aussi

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris ,cette nouvelle officialise l’arrivée du fabricant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *