Home / A la une / Aquaculture: L’objectif de 200.000 tonnes relégué aux calendes grecques!

Aquaculture: L’objectif de 200.000 tonnes relégué aux calendes grecques!

L’Aquaculture n’accroche toujours pas.  La production porte à peine sur 400 tonnes contre 200.000 projetées à l’horizon 2020. Et l’essentiel provient de la conchyculture et algues. Alors que la pisciculture (élevage de poissons) brille par son absence  dans les fermes.

La dernière livraison de la direction des études du ministère des Finances en dresse un état on ne peut plus éloquent. Car il procède d’un benchmark  des expériences réussies, examine la tendance des marchés et fait le parallèle avec la concurrence.

L’intérêt de l’étude réside par ailleurs dans sa qualité de plateforme pour un prochain débat qui réunira l’ensemble des parties prenantes dans l’objectif d’élaborer une stratégie à l’horizon 2030. Mais cette fois avec le concours de la FAO. Histoire de s’arrimer aux objectifs de développement durable, en réduisant la pression sur la richesse halieutique.

Au niveau national, les opportunités sont importantes.  La demande pour le poisson est en progression soutenue. Elle résulte de la croissance démographique, du changement des habitudes alimentaires,  de la restauration, du tourisme et du déploiement de la grande distribution. Ceci d’autant plus que le pays est contraint de gérer les phénomènes qui exercent une pression sur les ressources marines et d’inscrire ce secteur dans une trajectoire de développement durable. A ce titre, l’aquaculture pourra être une solution  salvatrice et naturelle pour consolider l’offre en produits de la mer.

Source : www.leconomiste.com

Sur Hasna SIDMOU

Voir aussi

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris

  Xiaomi commencera à ouvrir une boutique à Paris ,cette nouvelle officialise l’arrivée du fabricant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *