Home / A la une / Apple dépend sur des serveurs Google pour stocker vos données

Apple dépend sur des serveurs Google pour stocker vos données

Apple : Le pionnier du technologie fait confiance à Google pour faire stocker les données de ses utilisateurs.

Vous-êtes client d’ Apple ? Saviez-vous que votre marque préférée a met un accord de partenariat avec Google pour stocker vos données ? L’information était révélée par le site Arstechnica et la documentation de sécurité IOS, mise à jour en janvier dernier. Amazon et Google seraient les nouveaux fournisseurs d’hébergement cloud d’Apple à la place du Microsoft, qui n’en fait plus partie.

Lire Aussi :  Bientôt une entreprise chinoise coéquipière d’Apple 

La sécurité est toujours la clé de succès pour Apple

Selon le document, la nature des données hébergées aux serveurs Google nétait pas précise par Apple, l’entreprise fait seulement déclarer la liste des éléments faisant appel à iCloud, des applis tiers à celles de l’écosystème IOS.

Le géant a encore détaillé le type de sécurité utilisée. Chaque fichier serait éclaté en plusieurs sous-ensembles qui sont ensuite codées en AES-128 avec, en sus, une clé supplémentaire qui utilise le protocole SHA-256.

Apple se focalise juste pour héberger les métadonnées à iCloud. Alors que Google et Amazon sont chargés de stocker les autres données a ses serveurs.

Toutefois si la mention aux services Microsoft Azure n’est plus d’actualité dans les documents publiés par Apple, cela ne veut pas nécessairement dire qu’ils ne sont plus utilisés du tout.

 

Plus de Google, moins d’Amazon ?

Quoi qu’il en soit, le fait qu’Apple se serve officiellement de solutions Google est une victoire pour ce dernier qui, selon CNBC, avait de la peine à rejoindre Microsoft et Amazon dans la course au stockage dans le Cloud de données tiers. Autre raison potentielle expliquant ce changement : le coût d’exploitation des serveurs d’Amazon qui pourrait être bien plus élevé que celui demandé par Google. Un moyen pour Cupertino de se détacher peu à peu d’un géant pour en adopter un autre, un concurrent qui plus est ?

Apple se veut enfin rassurant : toutes les données ainsi conservées sont anonymes et décorrélées de toutes celles que Google peut conserver de son côté. Il est vrai qu’une mise en commun quelconque pourrait plutôt être mal vue. Très mal vue. Et coûter plusieurs millions de dollars à la firme d’Alphabet en cas de manquements à ses engagements contractuels.

Source : 01net.com

Sur La rédaction ECONOMICA

Voir aussi

Apple CEO Tim Cook is worrying about Trump’s decision

Apple CEO Tim Cook is in the trade dispute between the United States and China to moderate …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *